A quelle période démousser sa toiture

La toiture, elle représente sans doute l’élément le plus important de la maison. Elle a pour rôle de protéger l’espace intérieur des intempéries et des agressions extérieures. Mais par la même occasion, le toit assure une meilleure isolation thermique et acoustique tout en donnant du cachet à l’habitation. Il existe plusieurs types de plaques pour la couverture d’une toiture comme les plaques en verre, en acier, en polycarbonate ou en zinc. Mais quel que soit le type de couverture choisi, un entretien devra toujours être de mise. En effet, au fil du temps, le temps devient sujet à l’apparition de la mousse. Alors, la question se pose : quand démousser sa toiture ? Et quels sont les astuces pour démousser ton toit ? Pour plus de détails, suivez le guide !

Quand faut-il démousser sa toiture ?

Le toit étant aménagé en hauteur et à l’extérieur, fait directement face aux aléas du climat. À cet effet, il est sujet à de nombreuses agressions. Et face à ces désagréments, les mousses, les salissures et les tâches s’incrustent dans les revêtements. Sans entretien, ils risquent ainsi d’abîmer entièrement la toiture et les travaux de réparations seront coûteux. D’où tout l’intérêt de procéder à l’entretien dès que vous remarquez la présence de mousse sur votre toit. Selon les réglementations en vigueur, il est impératif de nettoyer la toiture au moins 2 fois par an. Le meilleur moment pour réaliser cette tâche est au début du printemps. De cette façon, vous serez débarrassé des détritus qui s’y sont accumulés au cours de l’hiver. Le deuxième entretien devra être réalisé à la fin de l’automne. Ce sera le moment propice pour se débarrasser de la mousse et des feuilles mortes qui retiennent l’humidité.

Entretenir sa toiture avec un démoussage

L’entretien d’une toiture commence toujours par un nettoyage de fente en comble de chaque plaque entreposée sur elle-même ou alignée côte à côté. Pour ce faire, il est important d’utiliser un équipement spécifique tel qu’un souffleur ou un aspirateur afin d’éliminer tous les débris. Il est aussi important de noter que le nettoyage à la javel et au lavage à haute pression n’est pas recommandé. Autrement, la toiture risque de se fragiliser. Pour enlever les mousses, commencez par frotter les zones les plus atteintes avec une brosse métallique. Ensuite, utilisez un pulvérisateur pour asperger les fongicides. Ces produits permettent d’éliminer les mousses qui sont en train de se former. Lorsque le tout sera bien sec, vous pourrez passer de l’hydrofuge pour assurer l’étanchéité de votre toiture.

Si pendant la séance d’entretien vous remarquez la présence d’un trou ou d’une fissure sur votre toiture, il est préférable de faire appel à un professionnel. En effet, si vous pensez les recouvrir avec une bande en alu, sachez que ces dernières ne fonctionnent que sur les plaques en acier.

Le guide à suivre pour nettoyer sa toiture.