Les différents types d’équipements de nettoyage toiture

Entreprendre le nettoyage de sa toiture n’est pas exempt de certains risques, tels que les glissades et les chutes. Il convient donc de monter sur le toit, en étant équipé du matériel ad hoc, autant du point de vue de la sécurité, que du nettoyage proprement dit.

Les différents types déquipement de toiture

Commencez par rassembler l’équipement requis, lequel comprendra :

  • une échelle de couvreur ;
  • une combinaison, des gants protecteurs et des chaussures antidérapantes ;
  • une brosse à poil très dur ;
  • un pulvérisateur ;
  • une scie ou un sécateur (en option).

Ceci étant exposé, veuillez tenir compte des avertissements suivants. Le nettoyage d’un toit doit impérativement être réalisé, lorsque le temps est calme et sec. Ne tentez pas l’escalade de votre toiture par temps de pluie, ou de grand vent : en plus d’augmenter le risque d’une glissade, cela rendrait le produit nettoyant inefficace, en l’empêchant d’agir.
Pareillement, il est déconseillé d’effectuer un tel travail vous-même, si vous êtes sujet au vertige, ou souffrez de problèmes d’équilibre. Démousser et hydrofuger vos tuiles de vos propres mains, vous fera économiser de l’argent, sans doute ! Toutefois, il est préférable de faire appel à un professionnel de la toiture (couvreur ou zingueur), rompu à cet exercice potentiellement périlleux ! Mais si vous êtes en bonne condition physique, que le travail en hauteur ne vous effraie pas, et que vous avez la volonté d’exécuter cette tâche seul, un peu de prudence suffira… en plus du matériel préconisé ci-dessus, évidemment !

Équipements de nettoyage de toiture : avantages ?

Tout d’abord, considérez qu’une échelle de couvreur est munie de crochets spéciaux, qui vous permettront de l’accrocher le long de la ligne faîtière de la toiture, et de la déplacer à volonté. Veillez seulement à la choisir de taille suffisante, de manière à pouvoir l’accrocher aisément, et à grimper en toute sécurité.
Les chaussures antidérapantes anticiperont les chutes : un toit mouillé, et a fortiori, recouvert de mousses, algues et lichens, constitue une véritable patinoire ! Les gants préviendront tout risque d’égratignure, et la combinaison protégera vos vêtements, tout simplement.
Quant à la brosse à poil dur, elle sera votre meilleure alliée pour faire disparaître les parasites végétaux tenaces. Un brossage correctement réalisé garantira une tuilée nette de mousse, pour au moins 10 ans !
Néanmoins, retenez bien ceci : une brosse à poil rigide convient pour une couverture récente (et donc, résistante). Un brossage trop énergique sur des tuiles déjà anciennes, risque de les briser ou de les décrocher. En plus des effets du temps qui passe, et des intempéries diverses, vos tuiles peuvent avoir souffert de l’invasion des mousses et autres parasites susmentionnés. Avec le temps, le matériau devient poreux, et davantage exposé au risque d’une fêlure.
Considérez enfin, que si vous préférez contacter un professionnel, vous aurez la garantie que celui-ci effectuera le nettoyage avec des produits (algicides, hydrofuges) de qualité, et éco-responsables. Un particulier ne pense pas forcément à ces questions-là !

Le guide à suivre pour nettoyer sa toiture.