Comment utiliser un pulvérisateur pour sa toiture

Le pulvérisateur toiture est un outil performant d’entretien toiture et assez simple d’utilisation, servant à éradiquer la mousse et les lichens enracinés sur une toiture. Il suffit d’avoir recours à un produit anti-mousse dilué correctement. Les algues, lichens et mousses se détacheront d’eux-mêmes. Ces végétaux seront désagrégés par les pluies et le vent. Dépendamment du niveau d’encrassement, prévoyez un délai d’environ 1-6 mois pour que le processus soit complété. Un second passage s’avère parfois nécessaire dans le cas d’une toiture très encrassée. Voici un aperçu à propos de comment utiliser un pulvérisateur.

Qu’est-ce qu’un pulvérisateur pour toiture ?

Optez pour un pulvérisateur autonome qui dispose de plusieurs mètres de tuyau d’aspiration (au minimum 9 mètres) pour faciliter lentretien toiture. De cette manière, vous n’aurez pas à porter 10-15 litres d’eau de produit anti-mousse en haut d’une échelle. Les manoeuvres d’application seront plus confortables et vous ne compromettrez pas votre sécurité.

Il existe plusieurs types de pulvérisateur pour toiture :

• À gâchette : Ce modèle de base est équipé d’un petit réservoir ne contenant qu’un litre de solution au maximum. Cela convient pour la pulvérisation d’appoint sur une surface relativement restreinte ou encore inaccessible à l’aide d’un plus grand modèle. Par exemple, cela peut servir pour les coins du bâtiment et les bordures sans avoir à transporter l’artillerie lourde.
• À pression préalable : Ce modèle fonctionne grâce à l’huile de coude, ou la pression de votre bras. Il faut pomper pour que la solution jaillisse du dispositif. La contenance de cet outil s’élève habituellement à une dizaine de litres. Le dispositif est équipé d’une bandoulière et se porte sur l’épaule. Cela convient parfaitement pour effectuer une pulvérisation sur des surfaces de 2 mètres de haut, étant donné que la pression n’est pas très importante (pour une façade peu élevée).
• À pression entretenue : Vous trouverez un levier sur le côté du dispositif. Il n’y a qu’à l’actionner pour que la solution anti-mousse soit projetée sur la surface désirée. Ce type d’appareil peut contenir un réservoir d’une capacité allant jusqu’à 20 litres. Cela convient aux grandes surfaces devant être traitées. Utilisez la lance pour propulser du liquide à plusieurs mètres de distance.
• Électrique : Ce modèle exige beaucoup moins d’efforts physiques. Il est équipé d’un système de pression offrant des possibilités d’application de produits plus étendues. Toutefois, le pulvérisateur électrique est plus dispendieux que les modèles fonctionnant manuellement.

Comment utiliser un pulvérisateur ?

Avec un pulvérisateur toiture, il est possible d’avoir recours à une perche télescopique pour faciliter l’application du traitement anti-mousse. La perche est généralement munie d’une spatule souple ou d’une brosse en nylon.

Respectez les conseils du fabricant du produit anti-mousse et diluez dans des litres d’eau, selon les proportions recommandées. Par exemple, il pourrait s’agir d’un litre pour 6 litres d’eau.

Si vous remarquez des endroits avec de forts encrassements, brossez préalablement les mousses avant procéder à l’application du produit.

Les mousses et lichens ont tendance à se développer dans des endroits précis. Un pulvérisateur vous permettra de viser des emplacements précis de la toiture. Commencez par traiter les amoncellements de mousse avec une solution concentrée, puis appliquez une dilution plus douce pour traiter le reste de la toiture.

Évitez de travailler par fortes chaleurs. Cela fera perdre de l’efficacité au produit anti-mousse qui s’évaporera trop rapidement. Protégez-vous avec des gants, masque, lunettes et combinaison.

Commencez à appliquer le produit par le faîtage. Vous verrez ainsi où vous êtes passé. Mais vous pouvez aussi débuter par le bas.

Le guide à suivre pour nettoyer sa toiture.