Comment detecter les fuites de toit

Qu’il s’agisse de fuites visibles ou de fuites plus subtiles, il importe de les identifier. Vérifiez par vous-même en effectuant quelques gestes simples et peu compliqués, avant de faire appel à un couvreur professionnel. N’attendez pas de subir de malencontreuses conséquences et passez à l’action de l’entretien toiture en découvrant la cause des fuites de votre toit. Voici des astuces pour trouver des fuites de toit et leur origine.

Qu’est-ce qu’une fuite de toit ?

Les fuites surviennent habituellement à proximité des gouttières, des canalisations, dans les coins et près des points d’évacuation. Concentrez votre attention sur ces points faibles de votre toiture.

Les causes des fuites sont classées en trois catégories :

• Les tuiles mal ajustées, cassées ou fissurées : Il n’est pas évident de détecter une fuite de toiture inclinée par l’intérieur. La fuite peut émaner d’un endroit différent de là où se manifeste l’humidité. L’isolation, la couverture et les plafonds peuvent retenir de l’eau pendant une longue période avant que cela se manifeste et devienne visible.
• Gouttière : Quand des feuilles ou d’autres détritus obstruent une gouttière, en combinaison avec la pluie, cela peut engendrer des fuites. Évitez ces problèmes en nettoyant régulièrement vos gouttières.
• Solin : Le solin assurant l’étanchéité autour de des fenêtre ou cheminées peut s’avérer une source d’infiltration d’eau quand celui-ci est endommagé.

Comment trouver une fuite de toit ?

Observez attentivement les matériaux de la toiture, à la recherche de fuites visibles et de « dévastateurs silencieux ».

• Test d’eau : Effectuez un test d’eau en saison sèche. Cette technique consiste à monter sur le toit avec un tuyau d’arrosage. Versez de l’eau pendant qu’un assistant observe ce qui se passe de l’intérieur. Il s’agit d’une méthode sûre et efficace.
• Durabilité des tuiles : Grimpez sur le toit pour vérifier l’état des tuiles, si certaines sont cassées ou fissurées. Recherchez des signes de fragilité pouvant les rendre perméables. En saison pluvieuse, inspectez par en dessous en observant à travers les combles.
• Tuiles déplacées : Des animaux ou vents violents pourraient s’avérer à l’origine de tuiles déplacées. Après un grand orage, vérifiez l’état des tuiles et replacez aussitôt celles qui ont été abîmées.
• Étanchéité de la pente : Dans la sous-toiture, le drainage pourrait ne pas être optimal. Observez s’il y a formation d’eaux stagnantes et si le mouvement de drainage vers les gouttières est irrégulier.
• État de la gouttière : Quand une gouttière est bouchée, l’eau ne parvient pas à s’écouler vers le sol et s’infiltre sur les ardoises du toit, se crée un passage vers la maison. Quand une gouttière est pleine, cela peut provoquer des infiltrations d’eau de pluie. Cela n’est pas nécessairement visible au premier regard.

Si vous avez posé tous ces gestes d’entretien et que vous n’avez rien décelé, procédez à une inspection plus approfondie. Les fuites de toit malignes s’avèrent plus difficiles à détecter lors des vérifications de routine.

En de telles circonstances, n’hésitez pas à dé-tuiler une section où vous soupçonnez une problématique. Cela vous permettra de vérifier ce qui se passe. Certaines plantes ou champignons peuvent faire obstruction. Des mousses qui parviennent à se développer entre les tuiles rongent celles-ci. Nettoyez régulièrement la toiture pour la débarrasser des champignons et des mousses. En posant ces gestes, vous parviendrez à déceler des irrégularités avant que cela n’engendre des problèmes plus graves.

Le guide à suivre pour nettoyer sa toiture.